Galeries - Videos

Le compte rendu du championnat national des styles internes....

.....a bien eu lieu au Gymnase Elisabeth (Paris XIV) en parallèle du Sanda qui lui se déroulait à Carpentier.

Béatrice, Mickaël et Pascal se sont rendus à cette compétition nationale  et malgré des conditions d'accueil très modestes, les 3 participants ont tout de même valorisé le style de notre école Xu Chao Chuan, mais aussi la forme imposée Taiji jian.

Compétition qui  d'ailleurs, au fur et à mesure du temps, est passée par les termes Coupe et est devenue Championnat national et soulève quelques polémiques, tant pour l'arbitraire de la notation que par sa désignation. En effet, une fois de plus, l'interne est jugé le plus souvent, non pour la qualité technique et martiale mais pour la mièvrerie qui semble, aux yeux des juges et de quelques groupes spectateurs, indissociables des styles internes. Ce que ne partage pas du tout notre école (voir bulletins de l'association).

D'autant plus que certaines médailles dorées attribuées par les responsables et juges appartiennent souvent à leur propre école ou lignée. N'est ce pas à des fins d'intérêt personnels ?D'ailleurs si on se réfère aux diplômes distribués et au magazine de la fédération yimag, il s'agirait d'un Championnat de France alors que celui-ci a déjà eu lieu le 5 mai dernier à Carpentier.

N'est ce pas dans  l'art martial Chinois que l'on peut retrouver la sagesse, le respect, la technique, la moralité ? Que ce soit dans la tradition de l'enseignement où l'interne était enseigné aux élèves pour vaincre la peur lors des combats, notre école se veut garante d'un enseignement traditionnel où l'interne et l'externe ne font qu'un et sont complémentaires l'un de l'autre.

Un doute subsiste par rapport à la valeur de cette manifestation, même si quelques compétiteurs ou spectateurs le pensent sans toutefois le dire. Nous restons libres en des termes respectueux de douter de cette manifestation.

 

Mis à jour (Dimanche, 20 Mai 2007 14:42)